CDI

Lycée d'enseignement général et technologique

IMPORTANT : Les contenus de ce site sont en cours de modification : merci de votre compréhension. PORTES OUVERTES : vendredi 8 mars de 17h à 19h et samedi 9 mars de 9h à 12h

La Pastorale

L'ouverture et la solidarité internationale est l'un de nos axes du projet d'établissement et se vit à l'intérieur de notre établissement, comme à l'extérieur de manières différentes.

1- Echange avec l'école latine de Taybeh en Cisjordanie

En 2014, douze élèves du lycée ont eu l'occasion de vivre un séjour culturel et humanitaire en Palestine, accompagnés par Mme Noblet, l'animatrice en pastorale et M. Paulay, le chef d'établissement. Celui-ci était culturel puisqu'il a permis de découvrir une nouvelle culture, des lieux magnifiques, comme Jérusalem ou la Galilée avec Capharnaüm et le lac de Tibériade et découvrir le quotidien des jeunes palestiniens de l'école latine de Taybeh. Ce séjour avait également comme finalité d'apporter une aide humanitaire, au profit d'un orphelinat à Bethléem. Lors de notre passage à Bethléem, nous avons pu remettre le chèque de 500 euros à l'orphelinat et voir les enfants. Leurs sourires resteront pour certains, parmi les beaux souvenirs de voyage humanitaire. Les élèves en sont revenus changés et prêts à repartir. L'année suivante, au mois de juin, dix jeunes palestiniens ont pu découvrir la France, Hennebont durant 10 jours et apprécier le charme de la Bretagne et la liberté qu'ils ne connaissent pas en Palestine. Au cours de leur séjour, plusieurs sorties en Bretagne et visite du Mont St Michel.
Cette année, riche de l'expérience passée et du témoignage des élèves qui sont partis, cinq élèves partiront, à leur tour pour vivre un séjour inoubliable, en terre sainte, découvrir les différents lieux importants et saints pour les trois religions monothéistes, les familles palestiniennes qui vont les accueillir durant quatre jours, l'école et remettre l'argent collecté. Cette année, les élèves ont souhaité soutenir un projet, pour les élèves de l'école latine de Taybeh, qui manquent cruellement de matériel informatique.

Le 25 avril 2018, nous avons décollé d'Orly, direction Tel Aviv pour rejoindre Jérusalem. Contrairement à l'année 2014, les élèves n'ont pas pu découvrir la Galilée, mais par contre le site de Qumran, site important puisqu'on y a découvert des manuscrits. Parmi les documents découverts figurent de nombreux livres de l'ancien testament. Ces manuscrits présentent un intérêt considérable pour l'histoire de la bible. La ville de Jéricho était également au programme avec le site du baptême du Christ dans le Jourdain. Comme lors du premier séjour à Taybeh, le temps passé avec les jeunes palestiniens et leurs familles a semblé trop court pour les jeunes français bien qu'ils y soient restés un jour de plus. Ils en garderont de très bons souvenirs et ont eu le sentiment de vivre un moment exceptionnel. Ils ne pensaient pas recevoir autant de la part des jeunes palestiniens.
Nous avons également eu un très bon accueil de la part de la direction et de l'équipe enseignante, ce deuxième séjour aura permis de consolider l'échange entre l'école de Taybeh et le lycée Notre Dame du Vœu. Nous aurons le plaisir d'accueillir dix jeunes, Sœur Nelly et le directeur de l'école en juin 2019.
Ce séjour avait également comme objectif de soutenir l'école et le centre de vacances. Nous avons pu remettre avant de partir la somme de 500 euros grâce aux différentes actions menées au sein du lycée et par les donateurs.

Liens avec le comité de jumelage de la ville d'Hennebont et la ville d'Hallulh en Palestine
En dehors de notre échange avec Taybeh, nous entretenons depuis plusieurs années, un lien avec le comité de jumelage d'Hennebont et nous accueillons régulièrement les délégations d'Hallulh, lors de leur séjour à Hennebont.

2- Des partenariats

2.1- Partenariat avec l'association ACAY, à Manille depuis 2010

L'ouverture et la solidarité internationale se vit également à travers le partenariat et le parrainage que nous avons depuis cinq ans, avec ACAY qui se trouve à Manille dans les philippines. C'est une association qui offre depuis 1997, une seconde chance aux jeunes en difficultés de 15 à 23 ans aux travers d'approches éducatives créatives qui leur permettent de recouvrer dignité et sens de leur vie. Ils ont crée « l'école de la seconde chance » pour les aider à se reconstruire, croire en eux et en leur avenir
C'est une joie pour l'établissement de contribuer à l'œuvre d'ACAY et de participer au programme de l'école de la seconde chance.
Nous recevons tous les ans, ACAY pour témoigner de leur travail auprès des enfants des rues et pour ouvrir nos élèves à d'autres réalités.

2.2- Partenariat avec l'ICAM de Nantes et leur association « Antipode-Inde » 2018

Cette année, dans le cadre du MAP « projet de solidarité en Inde », quelques élèves ont mené un projet de solidarité. Celui-ci a consisté à collecter des fonds au profit de l'association « Soleil levant » qui vient en aide aux enfants de la caste « Des intouchables » en Inde. Celle-ci est le principal partenaire de l'association « Antipode-Inde » créée par des étudiants de l'ICAM de Nantes. Cette année, l'association fêtait ses 20 ans d'existence. A cette occasion, les étudiants souhaitaient remercier tous ceux qui avaient apporté un soutien financier. C'est à ce titre que Clémence Marion, Eloise Le Ludec et Apolline Baudouard ont reçu une invitation. Elles furent accompagnées par les membres de l'association « Soleil levant » et Mme NOBLET, responsable du projet. Grâce à tous les élèves du niveau Seconde, nous avons pu remettre à « Soleil levant » un chèque de 400 euros. Cette somme est venue s'ajouter à la somme globale de 7000 euros remis également à Nantes, par Soleil Levant.
Pour remercier les élèves de leur investissement et leur engagement, elles ont également reçu lors de la remise de l'argent au lycée, un diplôme de la part de Soleil levant et de son président, M. Longuier.
La commission nationale de l'Unesco soutient « soleil levant » et parraine les projets soleil levant dans ses projets de construction en Inde.
En 2018-2019, nous apporterons de nouveau notre soutien à « Soleil levant » et à Antipode Inde. En octobre, nous accueillerons les 7 étudiants, qui vont partir en Août pour mener leur projet de construction dans une école indienne. Ils évoqueront auprès des élèves de terminale, le sens de leur engagement auprès d'enfants de la caste des intouchables et feront bénéficier les élèves de leurs expériences dans le domaine de la solidarité internationale.

3- Des temps d'échange avec des personnes étrangères

Cette année, nous sommes allés au-delà de la sensibilisation et de l'ouverture au monde et aux autres. L'intervention et le témoignage de vie de Raymart, un jeune philippins de 26 ans qui ne pouvait témoigner qu'en anglais, nous a donné l'occasion de décloisonner et de faire le lien entre l'éducatif et le pédagogique et proposer une ouverture à l'internationale, par le biais d'un témoignage et au travers d'une discipline : l'anglais.
Pour les élèves, ce témoignage en anglais a permis d'être en situation réelle d'échange avec une personne étrangère et de faire le lien avec leurs cours, leurs connaissances et ainsi donner davantage de sens à l'apprentissage de la langue. Cette proposition permet une certaine ouverture internationale, tout en restant au lycée.
Avec ACAY, c'était la première fois que nous faisions l'échange en anglais, mais les élèves ont eu l'occasion, à plusieurs moments, d'échanger directement en anglais avec des personnes étrangères venues en visite en France.
C'est le cas de la délégation palestinienne, de la ville d'Halhul que nous recevons depuis 2006 dans l'établissement et qui a donné, dès le départ, l'occasion de lier l'éducatif au pédagogique et de proposer un travail disciplinaire autour de l'accueil de la délégation.
Cette année, la rencontre a été proposée à des élèves volontaires uniquement. Nous n'étions pas dans le cadre d'un cours, mais les élèves ont pu échanger en anglais et mettre en pratique leurs connaissances.
Depuis deux ans, nous travaillons avec une association qui accueille des demandeurs d'asile et qui, pour la grande majorité ne s'expriment qu'en anglais. Là encore, nous profitons de l'occasion pour faire du lien avec les cours d'anglais. L'année dernière, huit demandeurs d'asiles sont intervenus au lycée, dans deux classes différentes pour échanger avec les élèves. Les échanges furent très riches d'un côté comme de l'autre. Les élèves apprécient ces échanges, il en est de même pour les enseignants qui ont la possibilité de faire leur cours de manière différente, de manière plus interactive et ancrer dans la réalité. A la suite de ces échanges, les élèves ont souhaité poursuivre les liens et les ont invités à participer au temps festif de fin d'année.

Ouverture des élèves à une nouvelle langue : Le Russe, l'arabe
Nous avons proposé l'intervention de Léna, russe d'origine de venir faire découvrir sa culture et sa langue sur des temps de MAP.
Les élèves inscrits au MAP « Découverte de la Palestine, son histoire et sa culture » ont pu bénéficier de deux séances pour découvrir la calligraphie arabe et la langue arabe.

4- Le volontariat, l'engagement citoyen

Pour le moment, nous n'avons pas prévu de voyage scolaire, à Manille, mais deux élèves du lycée ont eu l'occasion de vivre une expérience humaine, très enrichissante personnellement et professionnellement, pendant six mois, à Manille, en tant que volontaires auprès des jeunes filles. Anya est venue l'année dernière, témoigner de son engagement auprès des jeunes filles aidées par ACAY et témoigner de son expérience enrichissante. Elle est de nouveau intervenue, cette année, dans le cadre de la journée des langues. Le témoignage d'une ancienne élève est toujours plus parlant par les élèves.
De même Camille, actuellement à la fac de médecine est venue témoigner de son séjour en Cisjordanie et de son implication dans le projet humanitaire porté par 12 élèves qui consistait à aider les enfants d'un orphelinat à Bethléem. La visite de l'orphelinat l'a touchée, au point de revenir de ce séjour qui était à la fois culturel et humanitaire, avec le désir d'être médecin et de travailler dans l'humanitaire.

5- L'élaboration de projets de solidarité internationale

5.1- En aidant directement une association installée à l'étranger

Au lycée, nous menons chaque année, des projets de solidarité au niveau international. Soit en aidant directement une association installée à l'étranger comme avec ACAY ou lors de l'échange avec Taybeh, en Cisjordanie, soit parce que nous aidons une association locale qui a un lien avec un organisme à l'étranger.
Lors de ces projets, l'ensemble de l'équipe éducative est concernée à des degrés différents. Lorsque nous menons des opérations « bol de riz », c'est l'ensemble de l'établissement qui est concerné et l'organisation se fait en lien avec la scolarest, pour l'organisation des repas, la vie scolaire, la pastorale qui est à l'initiative du projet, les titulaires pour informer et inscrire les élèves.
Ces projets peuvent être portés par une classe ou un groupe d'élèves comme c'est le cas pour le séjour en Palestine et l'échange avec Taybeh ou les élèves mènent de nombreuses actions, au sein du lycée et en dehors pour financer leur séjour et mener leur projet humanitaire, au profit des enfants de l'école de Taybeh. Mais également pour ACAY où un petit groupe d'élèves s'engage et proposent, durant l'année, des bracelets ou des bijoux réalisés par les jeunes philippins et dont les bénéfices en plus de ceux acquis par l'opération « bol de riz « sont reversés à ACAY.

5.2- En aidant une association locale qui a un lien avec un organisme à l'étranger

Nous avons également mené des projets en lien avec d'autres associations locales :

  • «Espoir Niger » qui vient en aide aux femmes au Niger
  • « Aixos » qui apporte son aide à un orphelinat au Togo
  • « Sur le chemin de l'école » qui apporte qui participe à la scolarisation des enfants dans le monde.
  • « Soleil levant » qui aide les intouchables en Inde
  • Association « Hennebont 56 » qui vient en aide aux demandeurs d'asile

6- La mise en place de temps de réflexion et de sensibilisation

  • Témoignage d'une personne partie en coopération
  • Intervention du CCFD, sur la faim dans le monde et le développement, les différences Nord-Sud
  • Intervention du secours catholique sur l'accueil de l'étranger et les préjugés
  • Intervention de l'association »Soleil levant »

7- L'organisation d'événement au sein du lycée

Forum SELMA sur le thème de la solidarité et l'ouverture internationale
Partenariat avec « film et culture » : Le film SELMA en 2017 sur la vie de Nelson Mandela
Mise en place d'activités culturelles et artistiques favorisant l'échange avec des personnes étrangères et la pratique de la langue.

  • Participation à un festival de court métrage dont l'objectif est d'écrire une critique de film en anglais
  • Intervention de l'association Latinomania pour animer un atelier scolaire d'enseignement en espagnol par le théâtre
  • Intervention d'une comédienne allemande pour échanger, parler de son métier, avec les germanistes en allemand.
  • Découverte des œuvres d'une artiste polonaise
  • Proposition de film en VO, langue allemande
  • Rencontre avec des demandeurs d'asile
  • La journée des langues